Château Ferrand-LartigueChâteau Tourteau CholletEnvironnement

Comment gérer durablement le vignoble ?

By 19 mai 2020 No Comments

La viticulture est un engagement à long terme.
Les parcelles que nous travaillons aujourd’hui sont celles qui étaient plantées par nos grands parents.
Et celles que nous plantons aujourd’hui seront cultivées par nos petits enfants.

Pour Maxime Bontoux, le propriétaire de nos 3 vignobles, la gestion du parcellaire est un élément essentiel de la pérennité et de la qualité de ses vins.

Or, dans un contexte de réchauffement climatique, chaque propriété doit se projeter sur ce que sera le contexte pédoclimatique de demain.
Le climat va-t-il toujours se réchauffer ?
Les sols seront-ils toujours adaptés ?

C’est pourquoi, les choix pour demain doivent être faits aujourd’hui.

C’est dans cet état d’esprit que dès 2003, il décide de planter du Petit Verdot, cépage(1) originaire du bordelais qui avait autrefois beaucoup de mal à mûrir. Aujourd’hui, avec les effets du réchauffement climatique, c’est une variété qui arrive à une maturité optimale et qui permet d’obtenir des vins d’un intérêt organoleptique extraordinaire.

10 ans plus tard, l’effet du changement climatique n’a fait que se renforcer. Il prend alors le contre-pied de ses camarades vignerons et plante un autre cépage bien connu des Cadurciens(2) et des Argentins : le Malbec.
Egalement appelé Cot ou Auxerrois, il reste plus résistant à la sécheresse que le Merlot, très majoritairement planté dans le Bordelais.

Cette année, en 2020, toujours dans cette quête d’amélioration de la qualité de nos vins et d’adaptation au réchauffement climatique, nous avons planté :
– à Saint Emilion (Château Ferrand Larigue) des plants avec un porte-greffe qui retarde la maturité et qui permettra de continuer d’obtenir des vins équilibrés.
– dans les Graves (Château Tourteau Chollet) une variété peu connue -et que nous souhaitons tenir secrète à ce jour.
Mieux que favoriser l’adaptation au réchauffement climatique, elle permettra également d’améliorer la complexité aromatique de nos vins.

Mais, patience… Il vous faudra attendre 3 ans pour goûter aux premiers nectars de ces parcelles.
Car vous l’aurez compris : la viticulture est un engagement à long terme…

En attendant, dégustez notre « C’est pas G… », vin sans sulfite ajouté, élaboré à part égale de Merlot, Cabernet Sauvignon, Malbec et Petit Verdot. [DECOUVRIR ICI]

(1) Cépage : variété de vigne (Ex : Merlot, Cabernet Sauvignon, Sémillon, Sauvignon Blanc,…)
(2) Cadurciens : habitants de Cahors